• Post category:Stratégie Digitale
  • Temps de lecture :9 min de lecture

LES CATÉGORIES ET ÉTIQUETTES WORDPRESS, C’EST QUOI ?

Quand tu as un blog sous WordPress et que tu crées des articles, tu peux leur associer des taxonomies. Des taxo… quoi ? Oui bon, je te l’accorde, ce mot n’est pas le plus glamour, ni le plus parlant ! Pour te la faire simple, c’est le système de classement de WordPress pour tes articles !

Imaginons que tu as un blog sur le cinéma, tu pourras par exemple créer les taxonomies « thriller », « romance », « horreur ».

Avec WordPress, on distingue deux types de taxonomies : les catégories et les étiquettes.

DIFFÉRENCE ENTRE ÉTIQUETTES ET CATÉGORIES WORDPRESS.

Mais alors pourquoi WordPress met à notre disposition des catégories et des étiquettes, aussi appelées tags d’ailleurs ? Comme tu peux le deviner, leur fonction est plutôt similaire, classer tes articles, mais, elles ont quand même chacune leurs particularités et avantages.

CATÉGORIES WORDPRESS

Regardons déjà de plus près les catégories de WordPress.

Tu les trouveras dans Articles -> Catégories.

Premier point important, elles sont obligatoires pour chaque article. Si tu n’en ajoutes pas, ton article sera automatiquement catégorisé par WordPress comme « non classé ». Tu peux d’ailleurs changer cette catégorie par défaut dans les réglages.

Tes catégories sont organisées de façon hiérarchique. Tu peux donc faire des sous-catégories et des sous-sous-catégories et des…hum…oui bon, tu as saisi l’idée !

Pour chaque catégorie créée, WordPress va automatiquement générer une page où seront présents tous les articles qui en font partie. À la définition d’une catégorie tu peux définir un slug, c’est-à-dire un identifiant texte unique, qui sera affiché dans l’URL de la page. Par exemple, pour l’article que tu es en train de lire, le slug est « categories-et-etiquettes-wordpress-coup-de-pouce-au-seo ». Il sera ajouté automatiquement si tu laisses ce champ vide. Tu peux également attribuer à ton article une catégorie parente pour hiérarchiser tes catégories. Et pour finir, une description, que je te conseille de remplir de la façon la plus pertinente possible. Cette description peut, en effet, être utilisée par les moteurs de recherche.

Utilise-les avec modération, elles doivent être assez « générales ». Je te conseille 1 catégorie par article. Si tu penses qu’un article convient à plusieurs catégories, retravaille-les ! Certaines doivent pouvoir plutôt basculer en étiquettes. Si tu utilises des sous-catégories, associe ton article à une sous-catégorie ; il sera automatiquement associé aux catégories parentes lors des recherches des utilisateurs de ton blog. Tout ceci va éviter au maximum le duplicata de contenu que WordPress met en place, et les moteurs de recherche seront bien plus satisfaits ! Tu peux d’ailleurs améliorer encore leur satisfaction, on en reparle un peu plus bas dans cet article.

ÉTIQUETTES WORDPRESS

Intéressons-nous aux étiquettes maintenant. Tu les trouveras dans Articles -> Étiquettes.

Elles sont plus spécifiques que les catégories. Par exemple, pour une catégorie « Chouette » tu pourrais avoir les étiquettes « rapace », « nocturne », « oiseau », « sagesse », « harry potter » …

Elles sont facultatives, mais je te conseille de les utiliser. Sans en abuser ! En attribuer entre 4 et 6 à un article me semble optimal. Dans tous les cas, évite d’en mettre plus de 10 ! Rien qu’en lisant les étiquettes d’un article, tu dois pouvoir comprendre son sujet.

De la même façon que pour les catégories, une page spécifique par étiquette sera générée par WordPress. Si un utilisateur visite cette page et qu’elle ne contient qu’un seul et unique article, je ne suis pas convaincue de sa satisfaction ! Surtout s’il en est de même pour toutes les pages étiquettes. Essaye donc de ne pas trop t’éparpiller dans tes étiquettes !

Elles possèdent également un slug, créé automatiquement par WordPress si tu laisses ce champ vide, et une description que je te conseille grandement de compléter de la façon la plus pertinente possible pour la même raison que pour les catégories : elle sera utilisée par les moteurs de recherche.

Pour résumer, il est donc bien d’utiliser des catégories et des étiquettes pour un seul et même article. Elles ont un rôle complémentaire et important pour ton blog et sa bonne compréhension tant pour tes utilisateurs que pour les moteurs de recherche !

OPTIMISATION POUSSÉE DES CATÉGORIES ET ÉTIQUETTES WORDPRESS POUR LE SEO

Si tu es à l’aise avec WordPress, je te conseille d’installer une extension SEO (Extensions -> Ajouter). Pour ma part, j’utilise SEOPress, mais les réglages que je te propose sont possibles avec de nombreuses autres extensions SEO comme Yoast SEO par exemple. Les démarches peuvent cependant varier en fonction de l’extension.

SEOPRESS :

Pour avoir des URL plus propres, plus simples à retenir et à comprendre :

SEO -> Avancé

Coche la case : Retirer /category/ de vos permaliens.

SeoPress réglage screen

Afin d’éviter d’éventuels problèmes de contenu dupliqué avec les moteurs de recherche, tu peux également régler ceci :

SEO -> Titres & métas

Pour Catégories et pour Étiquettes, coche la case :

Ne pas afficher cette archive de taxonomie dans les résultats des moteurs de recherche (noindex)

seoPress titre et meta

SEO -> Plan de site XML – HTML -> Taxonomies -> Décoche les deux cases inclues pour Catégories et pour étiquettes.

SeoPress site map

Enregistre les modifications.

Et voilà c’est optimisé ! Facile non ?

YOAST SEO :

Pour éviter les duplicatas de contenu peu appréciés des moteurs de recherche :

SEO -> Search Appearance -> Taxonomies

Catégories (category)

Afficher les catégories dans les résultats de recherche ? (Show Catégories in search results?) Passe cette option en Off.

yoast catégorie

Étiquettes (post_tag)

Afficher les balises dans les résultats de recherche ? (Show Étiquettes in search results?) Passe également cette option en Off.

yoast étiquettes

Pour avoir des URLs plus jolies, plus faciles à retenir et à comprendre :

Category URLs

Supprimer le préfixe des catégories ? (Remove the categories prefix?) Passe cette option sur Supprimer (Remove)

yoast url categorie

Et voilà c’est terminé ! Plutôt simple non ?

En bref

Si tu utilises les catégories et les étiquettes convenablement, elles peuvent réellement donner un bon coup de pouce au référencement naturel de ton site ou de ton blog. Comme on l’a vu, elles entrainent en revanche de nombreux duplicatas de contenu qui peuvent être très mal perçus par les différents moteurs de recherche qui ont alors l’impression que tu essayes de les duper ! Couplées à une extension SEO, avec les bons réglages et les bonnes descriptions et titres, il serait dommage de s’en priver !

Réfléchis bien chaque catégorie ou sous-catégorie, chaque étiquette et leurs descriptions. Demande-toi toujours si c’est pertinent, non redondant et si ça correspond bien à ta stratégie digitale

Laisser un commentaire

19 − dix-huit =